L’audition et le diabète

Le diabète et l'audition

En 2019, le diabète affecte plus de 463 millions de personnes dans le monde, dont 59 millions en Europe.
Actuellement en France, plus de 4,5 millions de personnes sont diabétiques, mais environ 1 million d’entre elles l’ignorent !

Le nombre de cas ne cesse d’augmenter depuis 1980 où on comptait 108 millions de patients dans le monde.
D’ici 2045, le diabète devrait toucher 700 millions d’adultes dans le monde.

Les diabètes ?

Le diabète de type 1  (insulino-dépendant), une maladie auto-immune qui concerne environ 10 % des personnes diabétiques. Ces patients produisent peu ou pas de d’insuline, l’unique traitement est l’apport d’insuline : soit sous forme d’injections, soit avec une pompe à insuline qui administre l’insuline en continu..

Le diabète de type 2 (insulino-résistance)  touche plus de 90% des personnes diabétiques et se traduit par des variations constantes du taux de sucre dans l’organisme. L’insuline devient alors moins efficace et le corps a besoin d’apport supplémentaire. L’une des solution les plus efficace est de mettre en place un régime strict et prendre des médicaments par voie orale si nécessaire, et éventuellement de l’insuline.

Le diabète chez les personnes âgées

Actuellement en France, le diabète touche plus d’un senior sur quatre (26% des plus de 75ans) mais d’ici 2025 la population senior représentera un quart de la population française. Ce fort pourcentage de personnes diabétiques chez les seniors s’explique par l’augmentation de l’espérance de vie et la progression de la prévalence des diabétiques (lié aux facteurs environnementaux).

Le diabète et l’audition

Deux études ont été menées par des équipes scientifique pour déterminer l’impact du diabète sur l’audition.

Première étude

En regroupant les résultats de 13 études menées sur plus de 20.000 sujets aux Etats-Unis, Asie, Australie et Brésil, il a été démontré qu’un diabète mal traité multiplierait par deux le risque de perte auditive.

Les résultats ont montré que la déficience auditive est deux fois plus commune parmi les personnes atteintes de diabètes.

De plus, l’étude révèle également que les jeunes diabétiques présentent plus de risques que les adultes.

Le diabète limite l’apport nutritionnel des cellules auditives, ce qui favorise la mort cellulaire qui est irréversible.

Deuxième étude

Cette recherche a été effectuée sur des femmes diabétiques âgées de 60 à 75 ans.
Le Docteur Derek J.Handzo du ministère de la Otolaryngology-Head & Neck Surgery, Detroit, Etats-Unis a pu constater, que les personnes diabétiques non traité présentaient un risque accrue de perte auditive.
Les femmes traitées contre de diabète ne présentaient pas plus de troubles auditifs que les sujets sains.

Aussi le Docteur Derek J.Handzo souligne qu’à cet âge il est normal de perdre de son audition mais que le diabète non traité est un accélérateur de perte auditive.

Comment limiter la perte auditive ?

Pour limiter l’accélération du déclin auditif, il convient de travailler sur son diabète.

Avoir une alimentation saine, un traitement adapté et il être sous surveillance régulière par le corps médical sont essentiels.

Les audioprothésistes Total’ Audition recommandent aux patients diabétiques de réaliser un bilan auditif une fois par an pour limiter la perte auditive.

Vos audioprothésistes Total’ Audition de Saint-Cloud, Levallois, Créteil et Reims vous invitent à réaliser cet examen complet et GRATUIT de votre audition.